Armée de Naples. LETTRE DU CARABINIER JOSEPH MONGE, 1er Régiment d'infanterie légère, 3ème compagnie, en garnison en Calabre, À SES PARENTS résidant dans le Pas de Calais, datée de Reggio le 3 avril 1806.

Armée de Naples. LETTRE DU CARABINIER JOSEPH MONGE, 1er Régiment d'infanterie légère, 3ème compagnie, en garnison en Calabre, À SES PARENTS résidant dans le Pas de Calais, datée de Reggio le 3 avril 1806.

Avec marque postale (très pâle) « N° (?) ARMÉE DE NAPLES » et adresse « A Monsieur François Morge a St Paul Dpt du pas-de-calais A St Paul », traces de cachet de cire rouge.
Très intéressante correspondance dans laquelle le soldat Morge relate l'intervention française en Calabre. Elle est datée de Reggio le 3 avril 1806, le 30 mars 1806 Joseph Bonaparte était officiellement nommé Roi de Naples ..

Extrait :
« Pardon si j'ay tardé si longtemps de repondre à vôtre lettre en datte du 4 novembre (...) vous allez en savoir la raison ; ce sont les marches et contre-marches que nous avons fait depuis notre départ de Bitendo, c'est à dire que par arrangement entre Sa majesté l'empereur français et le roÿ de Naples, nous sommes partit le 3 (Brumaire) pour évacuer le paÿs ; attendu que le roÿ se faisait fort d'empêcher d'entrer dans son paÿs les puissances avec qui nous étions en guerre, nous marchâmes à grande journée et pendant quarante jours, pour venir à Pize en Tosquane (...) pour nous rendre une segonde fois dans le païs de Naple lorsque nous sumes qu'il avait retiré chez lui les anglais, les russe et en un mot nos ennemis. Nous passames enfin le vingt janvier dans la fameuse ville de Rhome où nous fumes accueillis avec beaucoup d'amitié par les habitants (...) Nous restâmes huit jours à Naples que l'on employat à faire des soulliers à ceux qui marchait absolument pied nud (...) Nous avons continué notre route pour la Calabre (...) notre amrée est entré dans ce paÿs avec beaucoup de peine, c'est à dire qui primo à cause de la plus part des habitans qui ont fait les brigands, se faisant une image des français comme si se fut des monstres (...) segundo, les chemins que nous avons pris ne sont presque pas praticable, et il faut être français pour poursuivre l'ennemis dans des chemins semblables (...) Si les français avait le don de marcher sur l'eau, nous ne nous serons pas arrêtté à Reggio, nous aurions passé desuite un étrois(?) de mer de deux lieux et par le chemin qui seroit très court nous serions arrivé à Messine capital de la Cicile (...).
Je finis en vous embrassant de tous mon coeur et suis pour la vie votre fils. Joseph Morge carabinier ».

Il transmet des nouvelles de la santé d'autres soldats originaires de son "pays" qui combattent également en Calabre et sur la hauteur gauche de la lettre, il note son adresse pour la correspondance : « MORGE carabinier, 1er régiment d'infanterie légère 3ème compagnie en garnison à Reggio en Calabre, Division du général Reynier* à Reggio ».

3 pages de texte, in-4.
État moyen, déchirures avec quelques mots manquants, mouillures.

* Général Reynier
Jean-Louis-Ébénézer Reynier, né le 14 janvier 1771 à Lausanne en Suisse et mort le 27 février 1814 à Paris, est un général français de la Révolution et du Premier Empire.
(...) En janvier 1806 il commande l'aile droite de l'armée de Naples sous Masséna, et il met le siège devant Gaète le 12 février 1806. Le 27 février il prend le commandement du 2e corps de l'armée de Naples, chargé de conquérir la Calabre. Vainqueur à Campo Tenese le 9 mars, il est nommé grand officier de la Légion d'honneur le 4 mai 1806. Vaincu par les Anglo-Siciliens à Santa Eufémia le 4 juillet 1806, il prend le commandement de l'armée française en Calabre à la place de Masséna le 12 janvier 1807 (...)
Price : 200,00 €
Destination Envoi recommandé Envoi Recommandé + Express
Shipping France 9,00 € 20,00 €
Shipping Europe 15,00 € 25,00 €
Shipping world 21,00 € 35,00 €
Insurance (1%) : 2,00 €
Reference : 18867-8

Prochaine mise à jour vendredi 21 mai à 13H30
Next update Friday 21th may at 13h30
Nächste Aktualisierung, den 21. May um 13.30


POUR TOUT ACHAT, PAIEMENT EN PLUSIEURS CHÈQUES POSSIBLE

bertrand.malvaux@wanadoo.fr 06 07 75 74 63

FRAIS DE PORT
Les frais de port ne sont calculés qu'une seule fois par commande pour un ou plusieurs objets, les envois sont tous recommandés, car c'est le seul moyen d'avoir une preuve de l'envoi et de la réception. Pour les colis dont la valeur ne peut être assurée par la Poste, les envois sont confiés à la société DHL avec valeur réelle assurée, le service est de qualité mais le coût est plus élevé.


DROIT DE RETOUR
Les objets peuvent être retournés dans un délai de 8 jours après leur réception. Il faut les retourner en recommandé aux frais de l'expéditeur, dans leur emballage d'origine, et dans leur état d'origine,


AUTHENTICITÉ
La sélection des objets proposés sur ce site me permet de garantir l'authenticité de chacune des pièces qui y sont décrites, tous les objets proposés sont garantis d'époque et authentiques, sauf avis contraire ou restriction dans la description.
Un certificat d'authenticité de l'objet reprenant la description publiée sur le site, l'époque, le prix de vente, accompagné d'une ou plusieurs photographies en couleurs est communiqué automatiquement pour tout objet dont le prix est supérieur à 130 euros. En dessous de ce prix chaque certificat est facturé 5 euros.
Seuls les objets vendus par mes soins font l'objet d'un certificat d'authenticité, je ne fais aucun rapport d'expertise pour les objets vendus par des tiers (confrères ou collectionneurs).