SHAKO DE LA GENDARMERIE IMPÉRIALE « DE LA COMPAGNIE DE LA SEINE ET DE LA GENDARMERIE CORSE », MODÈLE 1850, SECOND EMPIRE.

Vendu
SHAKO DE LA GENDARMERIE IMPÉRIALE « DE LA COMPAGNIE DE LA SEINE ET DE LA GENDARMERIE CORSE », MODÈLE 1850, SECOND EMPIRE.

Carcasse en cuir de vache recouverte d'un manchon en drap bleu foncé (H à l'avant 16 cm, H à l'arrière 19,5 cm). En partie basse, est cousu un bourdalou en cuir verni noir (H 2,4 cm). Le pourtour supérieur est garni d'un galon d'argent tissé à points de Hongrie (largeur 2,3 cm). Deux galons (largeur 2,3 cm) formant chevrons en argent à points de Hongrie avec tresse rouge tissée au milieu sont placés sur les côtés. De chaque côté de la carcasse, sont fixés des aérateurs en métal laqué bleu foncé (diamètre 2 cm). Calotte en cuir verni (diamètre 14,5 cm). Visière de forme arrondie en cuir verni ciré vert en dessous (largeur en son centre 5,5 cm). À l'avant du shako, est fixée dans le haut une cocarde métallique estampée en relief d'un soleil rayonnant, laquée tricolore (diamètre 5 cm). Les rosaces, la chaînette et la plaque sont estampées en maillechort à partir du 20 octobre 1857 (ils étaient en cuivre argenté auparavant). Rosaces de forme ronde timbrées d'une grenade sur fond sablé et bordées d'une moulure lisse et saillante (diamètre 3,5 cm). Ces rosaces servent à retenir une chaînette argentée en forme de gourmette placée au-dessus de la visière (largeur 1,5 cm). Plaque frontale (H 13 cm, largeur 11,3 cm) du modèle du 18 février 1854 (fabriquée en maillechort à partir de 1857), estampée et découpée en forme d'aigle impériale couronnée tenant dans ses serres le fuseau de Jupiter étincelant, avec en partie basse un ruban portant l'inscription « GENDARMERIE IMPERIALE ».
Double pompon en laine écarlate.
Coiffe intérieure en basane à long grain ciré brun découpé en neuf dents de loup déchirée à deux endroits. L'intérieur de la carcasse est ciré ocre.

Très bon état état de conservation.

France.

Second Empire.

PROVENANCE :
Ancienne collection du Docteur Levier.

HISTORIQUE :
Le 8 août 1850 est décrit le nouveau modèle de shako commun aux gendarmes à pied de la compagnie de la Seine et aux gendarmes de la 17ème légion de Corse. En 1850 la plaque représente un coq surmontant l'inscription soit « GENDARMERIE DE LA SEINE » ou bien « GENDARMERIE DE LA CORSE ». Le 22 mai 1852 l'emblème de l'aigle française remplace le coq mais le bandeau inférieur conserve les appellations d'origine. C'est par une circulaire du 18 février 1854 que les plaques de shako en usage dans les compagnies de la Seine et de la Corse seront désormais identiques et porteront pour exergue les simples mots « GENDARMERIE IMPERIALE ».
Reference : 9275

Prochaine mise à jour vendredi 13 Décembre à 13H30
Next update Friday 13th December at 13h30
Nächste Aktualisierung Freitag den 13. Dezember um 13.30


POUR TOUT ACHAT, PAIEMENT EN PLUSIEURS CHÈQUES POSSIBLE


bertrand.malvaux@wanadoo.fr 06 07 75 74 63


FRAIS DE PORT
Les frais de port ne sont calculés qu'une seule fois par commande pour un ou plusieurs objets, les envois sont tous recommandés, car c'est le seul moyen d'avoir une preuve de l'envoi et de la réception. Pour les colis dont la valeur ne peut être assurée par la Poste, les envois sont confiés à la société DHL avec valeur réelle assurée, le service est de qualité mais le coût est plus élevé.


DROIT DE RETOUR
Les objets peuvent être retournés dans un délai de 8 jours après leur réception. Il faut les retourner en recommandé aux frais de l'expéditeur, dans leur emballage d'origine, et dans leur état d'origine,


AUTHENTICITÉ
La sélection des objets proposés sur ce site me permet de garantir l’authenticité de chacune des pièces qui y sont décrites, tous les objets proposés sont garantis d'époque et authentiques, sauf avis contraire ou restriction dans la description. Cette garantie est valable à vie. Un certificat d’authenticité de l'objet reprenant la description publiée sur le site, l’époque, le prix de vente, accompagné d’une ou plusieurs photographies en couleurs est communiqué sur simple demande pour tout objet dont le prix est supérieur à 130 euros. En dessous de ce prix chaque certificat est facturé 5 euros. Seuls les objets vendus par mes soins font l'objet d’un certificat d'authenticité, je ne fais aucun rapport d'expertise pour les objets vendus par des tiers (confrères ou collectionneurs).