Jouets De Prince 1770-1870

Vendu
Jouets De Prince 1770-1870

17 octobre 2001 – 28 janvier 2002 -Musée Nationaux


« Pas de douilletteries pour les enfants » préconisait Madame de Genlis, préceptrice des enfants du duc d’Orléans à la veille de la Révolution. Elevés dans la perspective d’une accession au trône, formés à devenir de futurs monarques et à assumer un jour le commandement des hommes et des armées, les petits princes étaient très tôt soumis à une discipline qui partageait leur temps entre l’étude, les exercices physiques et les jeux éducatifs.

Le Dauphin (fils de Louis XVI), le Roi de Rome (fils de Napoléon), le Duc de Bordeaux (petit-fils de Charles X), le Comte de Paris (petit-fils de Louis-Philippe) et le Prince impérial (fils de Napoléon III) ont tous reçu des jouets qui devaient contribuer à l’apprentissage de leur futur métier de souverain.

L’exposition regroupe d’une part des jeux d’éveil éducatifs comme les alphabets ou les méthodes de lecture, et des jouets à la fonction purement ludique tels que des puzzles ou des quilles, comme en reçoivent alors les enfants des milieux aisés ; d’autre part des jouets d’apparat, réservés à ces petits princes. Ces jouets d’exception, tels que le hochet en or et cristal du Roi de Rome ou son canon et attelage en or et ivoire, devaient surtout marquer l’éclat de leur rang.

Tout à la fois protégés du monde et précocement précipités dans les revers de celui-ci, ces petits princes ont aussi pour jouets des modèles réduits d’objets du monde des adultes, particulièrement pour les armes (fusil à percussion avec baïonnette du Prince impérial) et les véhicules (voiture à chèvre de Louis XVII).

Cette exposition met également l’accent sur l’évolution des principes d’éducation depuis l’Ancien Régime, la place et le rôle des enfants dans le système monarchique, ainsi que sur la fabrication des jouets et les inventions techniques dans ce domaine.

Elle regroupe environ cent cinquante objets, œuvres et documents (peintures, sculptures, gravures, véhicules, meubles) empruntés pour la plupart à des musées de Paris (musée de l’Armée, musée Carnavalet…) et de la région parisienne (musée du château de Fontainebleau, musée du château de Compiègne, musée du Jouet à Poissy…) mais aussi à plusieurs collections privées.
Reference : 12405

Prochaine mise à jour vendredi 2 Octobre à 13H30
Next update Friday 2th October at 13h30
Nächste Aktualisierung Freitag den 2. Oktober um 13.30


POUR TOUT ACHAT, PAIEMENT EN PLUSIEURS CHÈQUES POSSIBLE

bertrand.malvaux@wanadoo.fr 06 07 75 74 63

FRAIS DE PORT
Les frais de port ne sont calculés qu'une seule fois par commande pour un ou plusieurs objets, les envois sont tous recommandés, car c'est le seul moyen d'avoir une preuve de l'envoi et de la réception. Pour les colis dont la valeur ne peut être assurée par la Poste, les envois sont confiés à la société DHL avec valeur réelle assurée, le service est de qualité mais le coût est plus élevé.


DROIT DE RETOUR
Les objets peuvent être retournés dans un délai de 8 jours après leur réception. Il faut les retourner en recommandé aux frais de l'expéditeur, dans leur emballage d'origine, et dans leur état d'origine,


AUTHENTICITÉ
La sélection des objets proposés sur ce site me permet de garantir l'authenticité de chacune des pièces qui y sont décrites, tous les objets proposés sont garantis d'époque et authentiques, sauf avis contraire ou restriction dans la description.
Un certificat d'authenticité de l'objet reprenant la description publiée sur le site, l'époque, le prix de vente, accompagné d'une ou plusieurs photographies en couleurs est communiqué automatiquement pour tout objet dont le prix est supérieur à 130 euros. En dessous de ce prix chaque certificat est facturé 5 euros.
Seuls les objets vendus par mes soins font l'objet d'un certificat d'authenticité, je ne fais aucun rapport d'expertise pour les objets vendus par des tiers (confrères ou collectionneurs).