header

CROIX DE COMMANDEUR DE L'ORDRE DE SAINT SYLVESTRE ET DE L'ÉPERON D'OR, ayant appartenu au colonel Jean MILLESCAMPS, Italie. XXème siècle. 27329

CROIX DE COMMANDEUR DE L'ORDRE DE SAINT SYLVESTRE ET DE L'ÉPERON D'OR, ayant appartenu au colonel Jean MILLESCAMPS, Italie. XXème siècle. 27329

Croix de commandeur, en émail blanc, à l'avers centre à fond émaillé bleu avec figure de l'image de Saint Sylvestre et listel avec inscription « SANC.SILVESTER.P.M. », et au revers Armes papales sur fond or entourées d'un lister émaillé bleu portant l'inscription « MDCCC XLI MCMV » .
Bélière formée de deux palmettes, surmontée d'une boule avec bélière. Diamètre de la croix 5,6 cm.
Ruban écarlate à deux larges bandes noires, largeur du ruban 4,6 cm.
Présentation dans son écrin d'origine en maroquin écarlate aux Armes de l'Ordre, doublé de veau et soie ivoire, marqué à l'or du nom du fabricant « TANFANI & BERTARELLI ROMA ». Dimension du coffret H 15,8 cm x 11,3 cm, épaisseur 3,3 cm. Fermeture par un bouton poussoir.

Italie.
XXème siècle.
Parfait état.

NOTE :
L'ordre fut fondé le 31 octobre 1841 par le Pape Grégoire XVI sous le titre de Saint Sylvestre ou de la Milice dorée.
Les membres sont appelés chevaliers de la Milice dorée ; autrefois ils portaient le nom de comtes-palatins du sacré palais de Latran.
Est attribué comme marque de distinction à des employés du gouvernement pontifical, à des artistes, à des savants, à des personnes que le Saint Père veut récompenser du bien qu'elles ont fait, et même à des étrangers, on n'exige pas d'autre condition que celle de professer la religion catholique. Collection historique des Ordres de Chevalerie Civils et Militaires par Perrot, page 106.
"À Rome une opinion a prévalu qu'il fut fondé par Constantin, approuvé par le Pape Sylvestre, et que l'empereur lui-même reçut du pontife les insignes de l'ordre (...)Grégoire XVI lui rendit son lustre primitif en y appelant ceux qui par leur zèle ou leurs actes ont mérité de la religion ou qui se distinguent dans les lettres ou les sciences, par l'accomplissement de leurs devoirs civils ou militaires. Le grand chancelier de l'ordre doit être un cardinal." Ordres de Chevalerie par Auguste Wahlen, page 90.
Décoration a été attribuée sous le pontificat de PIE XI entre donc 1922-1939.

PROVENANCE :
Vente Boissinot et Tailliez à Poitiers, le 3 décembre 2022.

BIOGRAPHIE :
Ordre pontifical de Saint Sylvestre. Médaille de commandeur avec cravate. Provenance : Colonel Jean Millescamps (1891-1974), Aide de camp du Prince Louis II de Monaco, puis Chambellan du Prince Rainier III de Monaco.

Autres décorations du Colonel Millescamps adjugées lors de la même vente :
• Ordre d'Adolphe de Nassau, Luxembourg, Médaille de Commandeur.
• Ordre de Léopold II, Belgique, médaille de commandeur avec ruban.
• Ordre de la Couronne d'Italie. Croix de Commandeur avec cravate.
• Ordre de Sainte Agathe, Saint-Marin
• Ordre de Vasa, Suède, médaille de commandeur.
• Ordre de l'Etoile Polaire, Suède, plaque de commandeur.

Autres décorations du Colonel Millescamps non présentes à la vente :
Chevalier de l’Ordre de Saint Charles, Officier des Ordres des SS. Maurice et Lazare d'Italie, et du Ouissam-Alaouite du Maroc ; Chevalier de 1" classe des Ordres de l’Épée de Suède, du Mérite Militaire (rouge), du Mérite Militaire (blanc) d’Espagne ; Chevalier de l’Ordre du Danebrog ; Médailles Commémoratives espagnole de la Paix du Maroc ; et du Couronnement de LL. MM. le Roi George VI et la Reine Elisabeth.
NB : Jean Millescamps a été décoré de l’ordre de la Francisque, comme Louis II de Monaco.

MILLESCAMPS Jean Léon Marie Joseph Louis Dieudonné
Né le 11 octobre 1891 à Limoges – décédé le 20 mai 1974 aux Sables d’Olonne.
Chevalier de la Légion d’Honneur le 7 août 1936 (Ministère des Affaires Etrangères) alors Aide de camp de S.A.S. le Prince de Monaco. Officier de cavalerie en congé.
Décoré à Monaco le 16 novembre 1936 par le Maréchal Pétain.
Carrière militaire en France :
• Etudes : Licencié ès-lettres, Licencié en droit.
• Appelé en 1913. Sous-lieutenant en février 1915, Lieutenant en février 1917, Capitaine en décembre 1925
• Officier d’ordonnance du Maréchal Pétain de 1921 à 1926
• Professeur d’anglais à l’Ecole Supérieure de Guerre en 1926
Décorations françaises :
• Croix de Guerre (étoile d’argent)
• Croix de Guerre des TOE
• Médaille Coloniale (Maroc 1925)
Prix : 800,00 €
Destination Envoi recommandé Envoi Recommandé + Express
France frais de port 10,00 € 30,00 €
Europe frais de port 15,00 € 50,00 €
Monde frais de port 30,00 € 70,00 €
Assurance (1% du prix de vente) : 8,00 €
Référence : 27329
Certificat

Prochaine mise à jour vendredi 19 avril à 13H30
Next update on 19 April at 13h30
Nächste Aktualisierung, den 19 April um 13.30


POUR TOUT ACHAT, PAIEMENT EN PLUSIEURS CHÈQUES POSSIBLE

bertrand.malvaux@wanadoo.fr 06 07 75 74 63

FRAIS DE PORT
Les frais de port ne sont calculés qu'une seule fois par commande pour un ou plusieurs objets, les envois sont tous recommandés, car c'est le seul moyen d'avoir une preuve de l'envoi et de la réception. Pour les colis dont la valeur ne peut être assurée par la Poste, les envois sont confiés à la société DHL ou Fedex avec valeur réelle assurée, le service est de qualité mais le coût est plus élevé.


DROIT DE RETOUR
Les objets peuvent être retournés dans un délai de 8 jours après leur réception. Il faut les retourner en recommandé aux frais de l'expéditeur, dans leur emballage d'origine, et dans leur état d'origine,


AUTHENTICITÉ
La sélection des objets proposés sur ce site me permet de garantir l'authenticité de chacune des pièces qui y sont décrites, tous les objets proposés sont garantis d'époque et authentiques, sauf avis contraire ou restriction dans la description.
Un certificat d'authenticité de l'objet reprenant la description publiée sur le site, l'époque, le prix de vente, accompagné d'une ou plusieurs photographies en couleurs est communiqué automatiquement pour tout objet dont le prix est supérieur à 130 euros. En dessous de ce prix chaque certificat est facturé 5 euros.
Seuls les objets vendus par mes soins font l'objet d'un certificat d'authenticité, je ne fais aucun rapport d'expertise pour les objets vendus par des tiers (confrères ou collectionneurs).