FLAMME DE TALPACK TROUPE DE HUSSARDS, modèle 1858, Second Empire.

Vendu
FLAMME DE TALPACK TROUPE DE HUSSARDS, modèle 1858, Second Empire.

En drap écarlate, longueur 32,5 cm, largeur 16 cm, passepoilée sur ses bords et sur son centre d'une tresse jonquille, garnie en dessous d'un cordonnet écarlate pour la fixation à la calotte du talpack ; sa base est constituée d'un anneau en baleine destiné à se fixer sur la calotte du talpack.

France.
Second Empire.
Assez bon état, quelques trous de mites et usures.
Référence : 23442

Prochaine mise à jour vendredi 19 juillet à 13H30
Next update on July 19th at 13h30
Nächste Aktualisierung, den 19. July um 13.30


POUR TOUT ACHAT, PAIEMENT EN PLUSIEURS CHÈQUES POSSIBLE

bertrand.malvaux@wanadoo.fr 06 07 75 74 63

FRAIS DE PORT
Les frais de port ne sont calculés qu'une seule fois par commande pour un ou plusieurs objets, les envois sont tous recommandés, car c'est le seul moyen d'avoir une preuve de l'envoi et de la réception. Pour les colis dont la valeur ne peut être assurée par la Poste, les envois sont confiés à la société DHL avec valeur réelle assurée, le service est de qualité mais le coût est plus élevé.


DROIT DE RETOUR
Les objets peuvent être retournés dans un délai de 8 jours après leur réception. Il faut les retourner en recommandé aux frais de l'expéditeur, dans leur emballage d'origine, et dans leur état d'origine,


AUTHENTICITÉ
La sélection des objets proposés sur ce site me permet de garantir l'authenticité de chacune des pièces qui y sont décrites, tous les objets proposés sont garantis d'époque et authentiques, sauf avis contraire ou restriction dans la description.
Un certificat d'authenticité de l'objet reprenant la description publiée sur le site, l'époque, le prix de vente, accompagné d'une ou plusieurs photographies en couleurs est communiqué automatiquement pour tout objet dont le prix est supérieur à 130 euros. En dessous de ce prix chaque certificat est facturé 5 euros.
Seuls les objets vendus par mes soins font l'objet d'un certificat d'authenticité, je ne fais aucun rapport d'expertise pour les objets vendus par des tiers (confrères ou collectionneurs).