CASQUE TROUPE DU 10ème RÉGIMENT DE DRAGONS, modèle du 20 novembre 1858, Second Empire.

CASQUE TROUPE DU 10ème RÉGIMENT DE DRAGONS, modèle du 20 novembre 1858, Second Empire.

Le casque se compose des pièces ci-dessous, savoir :
Une bombe en laiton "cuivre jaune" selon le règlement, d'une seule pièce emboutie au balancier et terminée au marteau. Quatre trous ventouses sont percés dans la bombe. Arrière de la bombe matriculée « 525 », datée « 1870 » et affectée au 10ème Régiment de dragons « 10 D ».
Un turban en deux morceaux de vache demi-nourrie, assemblés devant et derrière par une couture à grands points croisés. Le turban s'assemble avec la bombe au moyen de quatre rivets à tête plate adoucie, avec rondelles de contre-rivure, qui traversent les deux.
Une visière en laiton, cerclée d'une bande de cuivre à cheval sur le bord extérieur. Ce cercle (hauteur sur chaque face 8 millimètres) est joint à la visière par un rivet en cuivre rouge à chaque bout. Elle est doublée en-dessous d'une basane verte collée et prise dans la sertissure du cercle de bordure. Largeur de la visière sur son milieu 5,5 cm.
Un couvre-nuque en laiton cerclé en cuivre pareillement à la visière, doublé en basane noire collée.
Un bandeau est en vache marine, teinte en couleur fauve et mouchetée en noir, pour imiter la peau de tigre (cette teinture générale en jaune fauve avant la moucheture est essentielle, non seulement à l'imitation plus complète de la fourrure) ; il est coupé de manière à s'engager exactement par le haut sous la moulure de la bombe et à descendre sur la visière et sur le couvre-nuque dont il ne laisse d'apparent que le quart environ. À chaque extrémité, ce bandeau est garni en dedans d'une petite lame en cuivre percée de quatre trous avec oeillets métalliques. Sur chaque côté, deux rondelles, l'une inférieure, l'autre extérieure, percée au centre et jointes par un oeillet métallique, sont ajustées à l'endroit où passe la tige des jugulaires.
Deux jugulaires formées chacune de quatorze anneaux plats en couvre, assemblés en gourmette, allant en diminuant. Ces anneaux sont montés au moyen d'un fil de laiton fin, dont les points sont noyés en dessous dans le cuir, sur une âme de fort cuir verni noir, terminé par un contre-sanglon en veau verni noir et une boucle à barrette portant ardillon. Les deux anneaux supérieurs de la chaîne, qui ne présentent qu'une partie de leur circonférence, font corps avec une rosace en cuivre de 53 millimètres de diamètre, bordée d'un jonc uni et estampé en relief de 16 feuilles de laurier disposées en rayons autour d'un trou percé au centre.
Chaque jugulaire s'attache au casque par une vis en cuivre à tête demi-sphérique.
Un cimier placé sur la bombe, du devant au derrière ; il est en cuivre jaune et composé de deux ailerons, d'un masque et d'un recouvrement.
Les ailerons à base concave, qui forme un rebord festonné percé de deux trous pour des vis en cuivre, à tête ronde en goutte de suif, qui sont arrêtées en dedans de la bombe par des écrous. Ils sont ornés de palmettes et d'une guirlande à leur bord supérieur. Le rebord est orné de feuilles d'eau, le tout estampé en relief. Le masque sert de jonction antérieure aux deux ailerons. Il est estampé d'une tête de Méduse en fort relief, surmontée d'une petite couronne de chêne et au bas, au-dessus du cul-de-lampe du masque, est une grenade en bas-relief. Une vis en cuivre, au bas du cul-de-lampe. Le recouvrement en cuivre est estampé d'une natte en bas-relief. L'ornement du cimier se compose d'une douille inférieure , d'une lentille ornée de palmettes en relief et d'une douille supérieure, aussi ornée de palmettes. Une houppette en crin noir.
Une crinière en crin teint en noir, longueur 57 cm.
Un porte-plumet en laiton décorée de branches de feuillages.
Garniture intérieure, se compose d'une coiffe en forte basane noire, taillée à 10 dents de loup, les pointes par des dents garnies d'oeillets métalliques.

France.
Second Empire.
Très bon état de conservation, contre-sanglot des mentonnières cassé et en partie manquant.
Prix : 2 700,00 €
Destination Envoi recommandé Envoi Recommandé + Express
France frais de port 20,00 € 40,00 €
Europe frais de port 30,00 € 75,00 €
Monde frais de port 60,00 € 180,00 €
Assurance (1% du prix de vente) : 27,00 €
Référence : 22980

Prochaine mise à jour vendredi 15 juillet à 13H30
Next update on July 15th at 13h30
Nächste Aktualisierung, den 15. July um 13.30


POUR TOUT ACHAT, PAIEMENT EN PLUSIEURS CHÈQUES POSSIBLE

bertrand.malvaux@wanadoo.fr 06 07 75 74 63

FRAIS DE PORT
Les frais de port ne sont calculés qu'une seule fois par commande pour un ou plusieurs objets, les envois sont tous recommandés, car c'est le seul moyen d'avoir une preuve de l'envoi et de la réception. Pour les colis dont la valeur ne peut être assurée par la Poste, les envois sont confiés à la société DHL avec valeur réelle assurée, le service est de qualité mais le coût est plus élevé.


DROIT DE RETOUR
Les objets peuvent être retournés dans un délai de 8 jours après leur réception. Il faut les retourner en recommandé aux frais de l'expéditeur, dans leur emballage d'origine, et dans leur état d'origine,


AUTHENTICITÉ
La sélection des objets proposés sur ce site me permet de garantir l'authenticité de chacune des pièces qui y sont décrites, tous les objets proposés sont garantis d'époque et authentiques, sauf avis contraire ou restriction dans la description.
Un certificat d'authenticité de l'objet reprenant la description publiée sur le site, l'époque, le prix de vente, accompagné d'une ou plusieurs photographies en couleurs est communiqué automatiquement pour tout objet dont le prix est supérieur à 130 euros. En dessous de ce prix chaque certificat est facturé 5 euros.
Seuls les objets vendus par mes soins font l'objet d'un certificat d'authenticité, je ne fais aucun rapport d'expertise pour les objets vendus par des tiers (confrères ou collectionneurs).