LETTRE DE ÉTIENNE BOUDET À SON PÈRE, directeur des Postes et Lettres à Caussades (Tarn et Garonne), 8 septembre 1793.

LETTRE DE ÉTIENNE BOUDET À SON PÈRE, directeur des Postes et Lettres à Caussades (Tarn et Garonne), 8 septembre 1793.


Étienne Boudet est chef de bataillon à la 35ème demi-brigade.
Il raconte à son père ses problèmes de santé et sur les combats et les revers de son régiment.

« Landrecies ce 8 septembre 1793 l'an 2 de la République Française une et indivisible »
« J'ai reçu ce matin mon cher père votre lettre en date du 23 août. Je vois toujours avec un nouveau plaisir que vous continuez à vous bien porter ainsi que toute la famille. Je vous en souhaite à tous la continuation. Quant à moi, je continue à me bien porter à ça près de quelque infirmité ce qui ne m'a pas privé jusqu'à présent de faire mon service et de me trouver partout où le service m'appelle. Je me sens encore d'une "chiasse" (sic) que j'eu le 1er mai près Valenciennes. En outre, je suis incommodé de l'ouïe depuis le siège de Namur . Ce que je vous ai .. encore jusqu'à présent croyant que ça ne serait rien au siège de Mastrick (sic). Je m'en suis un peu plus aperçu dans les bivouacs et les différentes affaires de la Belgique. Je le suis devenu entièrement et encore plus fort dans les bivouacs de la forêt de Mormale où nous sommes restés 17 jours à la belle étoile et à tout moment des alertes et presque toujours des fusillades et des canonnades. Je vous assure que je souffre beaucoup et mes camarades me plaignent. J'ai reçu hier une lettre de notre ainé. Il se porte bien en date du 27, j'en ai reçu une autre de ...? de St Quentin en date du 25, il continue toujours à se bien porter.
Nous sommes ici dans la place 9 bataillons et il en vient tous les jours. Trois au bivouac dans les différents faubourgs de manière que notre tour vient souvent. (...) vous voyez que quoi que nous soyons en garnison, nous n'avons pas plus de bon temps. Ça ne serait encore rien si nous avions des succès, au contraire nous éprouvons des revers tous les jours. Les .. cavaliers sont à faire dans ce moment le siège du Quesnoy et il me paraît qu'ils vont faire celui de Dunkerque et Bergue et par comble de malheur un traitre (je dis un, mille autres) vient de livrer aux ennemis la place de Bitche et la Convention ne prendra pas des sages mesures sans ne tenir absolument aucun noble dans nos armées qui, sous le masque du patriotisme, finissent toujours par trahir, et la République sera renversée.
Nous avons beau faire, nous sacrifions tout et au lieu d'avancer nous reculons. Qu'on se dépêche au plus vite à fondre sur ces esclaves pour tous les pulvériser et mettre fin à nos maux, sans cela la République est à deux doigts de sa perte.
Rappelle-moi au souvenir de toute la famille ainsi que tous nos amis, Etienne Boudet, chef de bataillon à la 35ème demi-brigade ».

Lettre avec adresse et marquage postal « LANDRECIES ».
21 x 16 cm. 3 pages de texte.
État moyen, encre pâle, mouillures, déchirure au niveau du cachet, quelques mots manquants

1793.
Prix : 60,00 €
Destination Envoi recommandé Envoi Recommandé + Express
France frais de port 9,00 € 20,00 €
Europe frais de port 15,00 € 25,00 €
Monde frais de port 21,00 € 35,00 €
Assurance (1% du prix de vente) : 0,60 €
Référence : 18859-13

Prochaine mise à jour vendredi 14 mai à 13H30
Next update Friday 14th may at 13h30
Nächste Aktualisierung, den 14. May um 13.30


POUR TOUT ACHAT, PAIEMENT EN PLUSIEURS CHÈQUES POSSIBLE

bertrand.malvaux@wanadoo.fr 06 07 75 74 63

FRAIS DE PORT
Les frais de port ne sont calculés qu'une seule fois par commande pour un ou plusieurs objets, les envois sont tous recommandés, car c'est le seul moyen d'avoir une preuve de l'envoi et de la réception. Pour les colis dont la valeur ne peut être assurée par la Poste, les envois sont confiés à la société DHL avec valeur réelle assurée, le service est de qualité mais le coût est plus élevé.


DROIT DE RETOUR
Les objets peuvent être retournés dans un délai de 8 jours après leur réception. Il faut les retourner en recommandé aux frais de l'expéditeur, dans leur emballage d'origine, et dans leur état d'origine,


AUTHENTICITÉ
La sélection des objets proposés sur ce site me permet de garantir l'authenticité de chacune des pièces qui y sont décrites, tous les objets proposés sont garantis d'époque et authentiques, sauf avis contraire ou restriction dans la description.
Un certificat d'authenticité de l'objet reprenant la description publiée sur le site, l'époque, le prix de vente, accompagné d'une ou plusieurs photographies en couleurs est communiqué automatiquement pour tout objet dont le prix est supérieur à 130 euros. En dessous de ce prix chaque certificat est facturé 5 euros.
Seuls les objets vendus par mes soins font l'objet d'un certificat d'authenticité, je ne fais aucun rapport d'expertise pour les objets vendus par des tiers (confrères ou collectionneurs).