CASQUE D'OFFICIER DE DRAGONS, MODÈLE 1844, MONARCHIE DE JUILLET - SECOND EMPIRE.

Vendu
CASQUE D'OFFICIER DE DRAGONS, MODÈLE 1844, MONARCHIE DE JUILLET - SECOND EMPIRE.

Bombe à la minerve en cuivre surdoré, la gouttière de la base de la bombe est du modèle 1844. H 13,5 cm (de la base de la gouttière au sommet de la bombe), H 21 cm (de la base du bandeau au sommet de la bombe).

Turban en cuir fort, recouvert d'une peau de panthère. Visière et couvre-nuque en cuivre doré bordés chacun d'un jonc doré plié à cheval sur la bordure extérieure. Visière doublée d'un maroquin ciré vert, couvre-nuque doublé d'un maroquin ciré noir.

Cimier en cuivre estampé et doré, composé d'un masque timbré d'une bombe enflammée surmontée d'une tête de méduse en relief avec au-dessus une couronne de branches de laurier et de chêne ; deux ailerons frappés d'une suite décroissante de 8 godrons encadrés de perles de feuilles d'acanthe et de palmettes et dans la partie supérieure e d'une suite de feuilles de laurier ; plaque de recouvrement estampé d'un décor figurant une crinière tressée. Chaque aileron est maintenu à la bombe au moyen de quatre vis et le masque par une vis. H des ailerons 11,5 cm, H du masque 13 cm, largeur du masque 4,2 cm.

Ornement du cimier en cuivre doré composé d'une olive décorée de palmettes H 2,8 cm, Ø 6,3 cm, d'un disque dentelé Ø 3,8 cm, et d'une douille avec branches de laurier et palmettes, H3,2 cm, Ø 2,6 cm ; houppette en crins noirs H 6 cm avec base tressée et anneau en laiton doré.

Porte-plumet en laiton doré décoré en relief de feuilles de laurier. H 5 cm.

Jugulaires montées sur une mentonnière en cuir gainé de drap noir recouverte d'une suite d'anneaux ciselés en forme de 8 entrelacés H maximum 4,4 cm, H minimum 2,5 cm terminés par une rosace timbrée d'un soleil rayonnant sur fond sablé Ø 5,4 cm, fixées au turban au moyen d'une vis ciselée. Les jugulaires sont liées par une courroie en cuir.

Crinière en crins noirs, longueur apparente d'environ 65 cm.

Coiffe intérieure en cuir, usagée avec une dent de loup déchirée sur les 10 dents de loup, dont les bords sont dorés au fer.

H totale 40 cm.

Boîte de transport en bois recouvert de papier ciré noir avec fermetures en acier et poignée en laiton. Intérieur doublé de peau de chamois ivoire.

Très bon état de conservation, bombe avec un léger enfoncement d'un côté réparé à l'époque, boîte de transport légèrement frottée sur certains angles.

France.

Monarchie de Juillet - Second Empire.
Référence : 18474

Prochaine mise à jour vendredi 17 Juillet à 13H30
Next update Friday 17th July at 13h30
Nächste Aktualisierung Freitag den 17. Juli um 13.30


POUR TOUT ACHAT, PAIEMENT EN PLUSIEURS CHÈQUES POSSIBLE

bertrand.malvaux@wanadoo.fr 06 07 75 74 63

FRAIS DE PORT
Les frais de port ne sont calculés qu'une seule fois par commande pour un ou plusieurs objets, les envois sont tous recommandés, car c'est le seul moyen d'avoir une preuve de l'envoi et de la réception. Pour les colis dont la valeur ne peut être assurée par la Poste, les envois sont confiés à la société DHL avec valeur réelle assurée, le service est de qualité mais le coût est plus élevé.


DROIT DE RETOUR
Les objets peuvent être retournés dans un délai de 8 jours après leur réception. Il faut les retourner en recommandé aux frais de l'expéditeur, dans leur emballage d'origine, et dans leur état d'origine,


AUTHENTICITÉ
La sélection des objets proposés sur ce site me permet de garantir l'authenticité de chacune des pièces qui y sont décrites, tous les objets proposés sont garantis d'époque et authentiques, sauf avis contraire ou restriction dans la description.
Un certificat d'authenticité de l'objet reprenant la description publiée sur le site, l'époque, le prix de vente, accompagné d'une ou plusieurs photographies en couleurs est communiqué automatiquement pour tout objet dont le prix est supérieur à 130 euros. En dessous de ce prix chaque certificat est facturé 5 euros.
Seuls les objets vendus par mes soins font l'objet d'un certificat d'authenticité, je ne fais aucun rapport d'expertise pour les objets vendus par des tiers (confrères ou collectionneurs).