Étendard pris à la bataille de Rézonville. LETTRE DU GÉNÉRAL DE DIVISION GOUVERNEUR DES INVALIDES SUMPT AU MINISTRE DE LA GUERRE, Paris le 8 mai 1872.

Étendard pris à la bataille de Rézonville. LETTRE DU GÉNÉRAL DE DIVISION GOUVERNEUR DES INVALIDES SUMPT AU MINISTRE DE LA GUERRE, Paris le 8 mai 1872.

Ce lot comprend
- une circulaire du Ministère de la Guerre à MM. les Généraux commandant les Divisions territoriales et actives donnant ordre que les régiments d'infanterie de l'Armée du Rhin emporteraient leurs drapeaux mais que ceux de Cavalerie laisseraient leurs étendards au Dépôt du Corps.
- une lettre du Général de Division Sumpt, Gouverneur des Invalides, au Ministre, il accuse réception de l'étendard allemand pris à la bataille de Rézonville le 16 août 1870.

1 - Circulaire adressée à MM. les Généraux commandant les Division territoriales et actives. Paris le 23 juillet 1870.
« Ministère de la Guerre / 1ère Division / Bureau de la Correspondance Générale et des opérations militaires.
Paris le 23 juillet 1870.
CIRCULAIRE :
Général, Il a été décidé que les régiments d'Infanterie de l'Armée du Rhin emporteraient leurs drapeaux, mais que ceux de Cavalerie laisseraient leurs étendards au dépôt du Corps.
J'ai l'honneur de vous prier de vouloir bien donner d'urgence les ordres nécessaires pour assurer l'exécution de cette décision.
Recevez, Général , l'assurance de ma considération la plus distinguée.
Le Général de Division, Ministre de la Guerre par intérim Vte Dejean
Pour ampliation : Le Général, Directeur-Adjoint Hartung ».

29,5 x 20 cm. 1 page.
État moyen, papier jauni, déchirure en bordures de pages.

2 - Courrier du Général de Division Sumpt
« Paris le 8 mai 1872.
Monsieur le Ministre,
J'ai l'honneur de vous accuser réception de l'Etendard allemand qui a été pris à la bataille de Rézonville, le 16 août 1870, et qui accompagnait votre dépêche du 2 mai 1872.
En exécution des prescriptions contenues dans l'article 635 du décret du 29 juin 1863, j'ai invité Mr le Sous Intendant Militaire chargé de la police administrative de l'Hôtel des Invalides, à constater le dépôt dans cet établissement du dit étendard par un procès-verbal, dont une ampliation est ci-jointe.
Veuillez agréer, Monsieur le Ministre, la nouvelle expression de mes sentiments les plus respectueux.
Le Général de Division Gouverneur des Invalides ».

1 page. 19 x 15 cm.
Bon état, brunissure en haut de page.

* Gouverneur des Invalides : 1871-1891 : général Louis SUMPT (1816-1891)
** La bataille de Mars-la-Tour, également appelée bataille de Rezonville ou bataille de Vionville, eut lieu le 16 août 1870, au début de la guerre franco-prussienne. Elle se déroula dans les environs de Mars-la-Tour, village situé à une vingtaine de kilomètres à l'ouest de Metz. Il s'agit de la dernière grande bataille de cavalerie d'Europe
Prix : 80,00 €
Destination Envoi recommandé Envoi Recommandé + Express
France frais de port 9,00 € 20,00 €
Europe frais de port 15,00 € 25,00 €
Monde frais de port 21,00 € 35,00 €
Assurance (1% du prix de vente) : 0,80 €
Référence : 18875-13

Prochaine mise à jour vendredi 24 Juin à 13H30
Next update on June 24th at 13h30
Nächste Aktualisierung, den 24. Juni um 13.30


POUR TOUT ACHAT, PAIEMENT EN PLUSIEURS CHÈQUES POSSIBLE

bertrand.malvaux@wanadoo.fr 06 07 75 74 63

FRAIS DE PORT
Les frais de port ne sont calculés qu'une seule fois par commande pour un ou plusieurs objets, les envois sont tous recommandés, car c'est le seul moyen d'avoir une preuve de l'envoi et de la réception. Pour les colis dont la valeur ne peut être assurée par la Poste, les envois sont confiés à la société DHL avec valeur réelle assurée, le service est de qualité mais le coût est plus élevé.


DROIT DE RETOUR
Les objets peuvent être retournés dans un délai de 8 jours après leur réception. Il faut les retourner en recommandé aux frais de l'expéditeur, dans leur emballage d'origine, et dans leur état d'origine,


AUTHENTICITÉ
La sélection des objets proposés sur ce site me permet de garantir l'authenticité de chacune des pièces qui y sont décrites, tous les objets proposés sont garantis d'époque et authentiques, sauf avis contraire ou restriction dans la description.
Un certificat d'authenticité de l'objet reprenant la description publiée sur le site, l'époque, le prix de vente, accompagné d'une ou plusieurs photographies en couleurs est communiqué automatiquement pour tout objet dont le prix est supérieur à 130 euros. En dessous de ce prix chaque certificat est facturé 5 euros.
Seuls les objets vendus par mes soins font l'objet d'un certificat d'authenticité, je ne fais aucun rapport d'expertise pour les objets vendus par des tiers (confrères ou collectionneurs).