Dissolution du 7ème Régiment de Hussards. Lettre signée par 30 officiers, à l'attention de Monseigneur le Duc d'Orléans, Colonel Général des Hussards, le suppliant de ne pas dissoudre ce Régiment, 31 mai 1814.

Dissolution du 7ème Régiment de Hussards. Lettre signée par 30 officiers, à l'attention de Monseigneur le Duc d'Orléans, Colonel Général des Hussards, le suppliant de ne pas dissoudre ce Régiment, 31 mai 1814.

Lettre de supplication destinée « À Son Altesse Monseigneur le Duc d'Orléans, Colonel Général des Hussards » signée par 30 officiers pour la conservation de leur Régiment.

« Monseigneur,
Le 7ème Régiment de Hussards ci-devant de Saxe perdit le N° 4 pour avoir été à l'époque de l'émigration des Princes français entièrement dévoué à l'auguste Maison de Bourbon. Ce Régiment a su conserver l'étendard qui lui fut confié par Louis XVI ainsi que son uniforme.
Aujourd'hui, ce Corps est menacé d'être incorporé et qui plus est disséminé dans une armée à laquelle il est totalement étranger.
Le Corps d'officiers supplie son Altesse Royale de vouloir bien prendre en considération les titres que le 7è de Hussards a pour conserver sinon le n° 4 au moins l'avantage de continuer son service dans l'armée de hussards.
Le bonheur de ce Régiment est attaché à l'intérêt que Votre Altesse voudra bien porter à sa conservation.
Nous avons l'honneur d'être dans le plus profond respect de Votre Altesse, Monseigneur.
les très humbles et très dévoués serviteurs.
Valenciennes le 31 mai 1814 ».
Cette lettre autographe comportant 30 signatures.

34 x 22 cm. 4 pages dont 3 sont écrites sur une demi-largeur à droite.
Bon état, brunissures et une déchirure en partie haute de la dernière page.

* Historique
Le décret du 22 septembre 1792 autorise le sieur Lamothe à lever un corps de hussards.
Le 23 novembre 1792, il devient 8e régiment de hussards.
Le décret du 4 juin 1793 réorganise la place des régiments et bataillons suite aux émigrations et défections survenues l'année précédente, notamment l'émigration du 4e régiment de hussards, ci-devant de Saxe, qui a eu lieu le 4 mai 1792. En conséquence, le 8e régiment de hussards [1792-1793] devient 7e régiment de hussards [1793-1815], et il conservera ce nom jusqu'à sa dissolution en 1815.
Prix : 400,00 €
Destination Envoi recommandé Envoi Recommandé + Express
France frais de port 9,00 € 20,00 €
Europe frais de port 15,00 € 25,00 €
Monde frais de port 21,00 € 35,00 €
Assurance (1% du prix de vente) : 4,00 €
Référence : 18875-8

Prochaine mise à jour vendredi 22 Octobre à 13H30
Next update Friday 22th of October at 13h30
Nächste Aktualisierung, den 22. Oktober um 13.30


POUR TOUT ACHAT, PAIEMENT EN PLUSIEURS CHÈQUES POSSIBLE

bertrand.malvaux@wanadoo.fr 06 07 75 74 63

FRAIS DE PORT
Les frais de port ne sont calculés qu'une seule fois par commande pour un ou plusieurs objets, les envois sont tous recommandés, car c'est le seul moyen d'avoir une preuve de l'envoi et de la réception. Pour les colis dont la valeur ne peut être assurée par la Poste, les envois sont confiés à la société DHL avec valeur réelle assurée, le service est de qualité mais le coût est plus élevé.


DROIT DE RETOUR
Les objets peuvent être retournés dans un délai de 8 jours après leur réception. Il faut les retourner en recommandé aux frais de l'expéditeur, dans leur emballage d'origine, et dans leur état d'origine,


AUTHENTICITÉ
La sélection des objets proposés sur ce site me permet de garantir l'authenticité de chacune des pièces qui y sont décrites, tous les objets proposés sont garantis d'époque et authentiques, sauf avis contraire ou restriction dans la description.
Un certificat d'authenticité de l'objet reprenant la description publiée sur le site, l'époque, le prix de vente, accompagné d'une ou plusieurs photographies en couleurs est communiqué automatiquement pour tout objet dont le prix est supérieur à 130 euros. En dessous de ce prix chaque certificat est facturé 5 euros.
Seuls les objets vendus par mes soins font l'objet d'un certificat d'authenticité, je ne fais aucun rapport d'expertise pour les objets vendus par des tiers (confrères ou collectionneurs).