PISTOLET D'ARÇON D'OFFICIER DE MAMELOUCK DE LA GARDE IMPÉRIALE, PREMIER EMPIRE.

Vendu
PISTOLET D'ARÇON DE MAMELOUCK DE LA GARDE IMPÉRIALE, PREMIER EMPIRE.

Monture en bois à long fût; toutes garnitures en laiton du style de la carabine 1793.

Platine à silex signée de la Manufacture de Versailles en lettres cursives.

Canon rayé à cheveux à cinq pans au tonnerre, poinçons de l'inspecteur de la 3° divisionlongueur 21,5 cm, longueur avec queue de culasse 26,3 cm.

Calotte de crosse en laiton gravée du N° 13.

Longueur totale du pistolet 37,5 cm.

Parfait état de conservation.

NOTE

Ce modèle de pistolet n'est connu qu'à quelques exemplaires. Il est identifié pour la première fois par monsieur Jean Brunon dans son ouvrage «Les Mamaloucks d'Égypte, les Mameloucks de la Garde Impériale» Marseilles 1963; il lui consacre à nouveau une étude dans un article publié en avril 1979 dans le magazine "La Gazette des Armes" numéro 70 page 25 «Le Musée de l'Empéri et les armes de Mameloucks».
Dans cette étude signée Jean et Raoul Brunon, ils expliquent qu'ils possèdent trois exemplaires de ce modèle de pistolet : une paire à l'état neuf portant le numéro 17, et un exemplaire numéroté 21 (exposé à cette époque au Musée de l'Armée), ce troisième exemplaire avait été acheté en 1928 à Marseille, dépôt des Mameloucks.
Jean Brunon écrit «D'une qualité d'exécution particulièrement soignée, par l'entreprise Boutet, ce modèle de pistolet d'arçon existe d'une façon indéniable; trois d'entre eux sont parvenus jusqu'à nous, pour l'instant du moins, sur les (21 x 2 =) 42 armes de ce type fabriquées par Boutet. S'ils ne sont pas attribuables aux Mameloucks, à quel corps de troupe étaient-ils donc destinés ? La question demeure posée ?… Le tromblon, le pistolet d'arçon et le pistolet de ceinture des Mameloucks sont construits dans un style semblable, soit celui auquel s'était arrêté la manufacture de Versailles pour les armes particulières de la Garde. Les trois armes s'harmonisent au point que, si des doutes gênaient leur identification, ces doutes se lèveraient au premier regard jeté sur les trois armes réunies. Leur fini est toujours impeccable. Nous confirmons aujourd'hui cette caractéristique. C'est pourquoi malgré les arguments des prix similaires et des calibres différents qui compromettent leur attribution aux Mameloucks, ces pistolets sont toujours présentés devant le Mamelouck, au Musée de l'Empéri, auprès de la paire de pistolets à anneaux, du tromblon, de la hache et de la masse d'armes.»
Référence : 140


POUR TOUT ACHAT, PAIEMENT EN PLUSIEURS CHÈQUES POSSIBLE


Prochaines mises à jour du site :

Vendredi 27 Septembre 2019 à 13H30. Next update September 27th 2019 at 13.30 pm. Nächstes update am 27. September 2019 um 13.30

bertrand.malvaux@wanadoo.fr 06 07 75 74 63


FRAIS DE PORT
Les frais de port ne sont calculés qu'une seule fois par commande pour un ou plusieurs objets, les envois sont tous recommandés, car c'est le seul moyen d'avoir une preuve de l'envoi et de la réception. Pour les colis dont la valeur ne peut être assurée par la Poste, les envois sont confiés à la société DHL avec valeur réelle assurée, le service est de qualité mais le coût est plus élevé.


DROIT DE RETOUR
Les objets peuvent être retournés dans un délai de 8 jours après leur réception. Il faut les retourner en recommandé aux frais de l'expéditeur, dans leur emballage d'origine, et dans leur état d'origine,


AUTHENTICITÉ
La sélection des objets proposés sur ce site me permet de garantir l’authenticité de chacune des pièces qui y sont décrites, tous les objets proposés sont garantis d'époque et authentiques, sauf avis contraire ou restriction dans la description. Cette garantie est valable à vie. Un certificat d’authenticité de l'objet reprenant la description publiée sur le site, l’époque, le prix de vente, accompagné d’une ou plusieurs photographies en couleurs est communiqué sur simple demande pour tout objet dont le prix est supérieur à 130 euros. En dessous de ce prix chaque certificat est facturé 5 euros. Seuls les objets vendus par mes soins font l'objet d’un certificat d'authenticité, je ne fais aucun rapport d'expertise pour les objets vendus par des tiers (confrères ou collectionneurs).