CZAPSKA TROUPE DU 8ème RÉGIMENT DE LANCIERS, MODÈLE 1868, SECOND EMPIRE.

Vendu
CZAPSKA TROUPE DU 8ème RÉGIMENT DE LANCIERS, MODÈLE 1868, SECOND EMPIRE.

Bombe en cuir verni noir d'un seul morceau, assemblée sur le devant par une couture à bords jointifs et à grands points surjetés (H à l'avant 11,5 cm, à l'arrière 14,5 cm).
La bombe est surmontée d'un pavillon en carton de 14 feuilles de papier vergé, cylindrées et rendues imperméables, sur lequel est collée une persaline grise. Le pavillon se compose de quatre pièces taillées en trapèze de 21 cm de largeur en partie haute et 10 cm en partie basse. Les quatre pièces sont assemblées par leur concavité et cet assemblage est soutenu en dedans par une forte baguette de jonc. Le pavillon est surmonté d'une impériale carrée de 21 cm de côté. Le pavillon est gainé d'une toile bleu foncé, toutes les arêtes sont ornées d'une soutache de laine jaune de 3 mm de largeur. À sa base, est cousu un galon de laine jonquille "cul de dé" de 2 cm de largeur. Le pavillon avant droit est garni d'une cocarde métallique estampée en forme de soleil rayonnant laquée tricolore diamètre 4,8 cm (repeinte). Les angles des pavillons sont initialement garnis de quatre encoignures en laiton, sur la coiffure présentée seules trois subsistent.

Visière (largeur 5,5 cm) en cuir verni noir, bordé d'un jonc en laiton (1,3 cm de large) plié à cheval sur la bordure extérieure et fixé aux deux extrémités par une vis en laiton.

Plaque frontale en laiton estampé d'un soleil rayonnant, de forme demi-elliptique (H 14,3 cm, largeur 22 cm). En partie basse le chiffre « 8 » est estampé sur un fond uni.

Chaînette de laiton en forme de gourmette (longueur 45,5 cm, largeur 2 cm), elle est montée sur un drap écarlate (non la sienne). Rosaces en laiton estampé en forme de tête de lion (H 3,6 cm) qui tient dans sa gueule le crochet de suspension.

Plumet en crins écarlates, retombant, H 20 cm, avec pompon olive en passementerie d'argent, monté sur une âme en laiton.

Coiffe intérieure en basane cirée brun foncé découpée en partie arrière en 5 dents de loup et formant bandeau à l'avant.

Hauteur totale 22 cm.

État de conservation moyen, arrière de la bombe en cuir avec forts accidents et réparations.

France.

Second Empire.

Note par Louis Delpérier :
À cette date, la 2e série de régiments prend le czapska à galon jonquille au lieu de garance, tous les régiments recevant une tunique à collet jonquille. La hauteur faible du pavillon confirme d’ailleurs une confection tardive. Cette coiffure contemporaine de 1870 est donc très rare.
Référence : 11618


POUR TOUT ACHAT, PAIEMENT EN PLUSIEURS CHÈQUES POSSIBLE


Prochaines mises à jour du site :

Vendredi 29 Juin 2018 à 13H30. Next update 29 June 2018 at 13.30 pm. Nächstes update am 29. Juni 2018 um 13.30

bertrand.malvaux@wanadoo.fr 06 07 75 74 63


FRAIS DE PORT
Les frais de port ne sont calculés qu'une seule fois par commande pour un ou plusieurs objets, les envois sont tous recommandés, car c'est le seul moyen d'avoir une preuve de l'envoi et de la réception. Pour les colis dont la valeur ne peut être assurée par la Poste, les envois sont confiés à la société DHL avec valeur réelle assurée, le service est de qualité mais le coût est plus élevé.


DROIT DE RETOUR
Les objets peuvent être retournés dans un délai de 8 jours après leur réception. Il faut les retourner en recommandé aux frais de l'expéditeur, dans leur emballage d'origine, et dans leur état d'origine,


AUTHENTICITÉ
La sélection des objets proposés sur ce site me permet de garantir l’authenticité de chacune des pièces qui y sont décrites, tous les objets proposés sont garantis d'époque et authentiques, sauf avis contraire ou restriction dans la description. Cette garantie est valable à vie. Un certificat d’authenticité de l'objet reprenant la description publiée sur le site, l’époque, le prix de vente, accompagné d’une ou plusieurs photographies en couleurs est communiqué sur simple demande pour tout objet dont le prix est supérieur à 130 euros. En dessous de ce prix chaque certificat est facturé 5 euros. Seuls les objets vendus par mes soins font l'objet d’un certificat d'authenticité, je ne fais aucun rapport d'expertise pour les objets vendus par des tiers (confrères ou collectionneurs).