MORS DE DRAGONS OU DE GRENADIERS À CHEVAL DE LA GARDE IMPÉRIALE, PREMIER EMPIRE.

MORS DE DRAGONS OU DE GRENADIERS À CHEVAL DE LA GARDE IMPÉRIALE, PREMIER EMPIRE.

L’embouchure du mors est de la forme dite « à gorge de pigeon ». Les canons sont presque droits, depuis le bas des broches jusqu’aux talons, pour faire un plus juste appui sur les barres.
L’œil du banquet
L’ouverture de l’œil du banquet ou de la branche est destinée à recevoir la courroie de rêne. Il est foré un trou au-dessous de l’œil du banquet pour y placer le S et le crochet auxquels est fixée une chaînette gourmette.
Un second trou est foré en dessous de ce dernier pour recevoir le clou en cuivre destiné à fixer les bossettes sur les fonceaux.
Branches
Au-dessous de la gargouille, les branches sont fortes et droites, contenues par deux tourets. Les tourets de cette chaînette passent dans un trou pratiqué, pour les contenir, à l’extrémité postérieure de la gargouille.
Gargouille du mors
L’extrémité inférieure, ou le bas de la branche, se termine par une ouverture en forme de cœur renversé aux bords arrondis, nommée ordinairement « la gargouille ». Elle doit suppléer à boucler les porte-rênes lorsque leurs anneaux seront cassés. Le dessous de la gargouille est foré d’un trou destiné à recevoir les tourets de porte-rênes garnis de leurs anneaux (manque l'un d'eux). Au-dessous des canons, la branche est percée par un trou destiné à recevoir le clou de l’oreille inférieure de la bossette.
Embouchure du mors
Les côtés de l’embouchure sont foncés dans les branches du banquet, laissés forts aux branches, par des fonceaux plats et rivés à froid. Les arcs des banquets joignent exactement la rondeur des canons de l’embouchure pour la consolider et renforcer les branches.
Bossettes
Les bossettes sont en laiton ; elles servent à cacher les fonceaux et font ornement. Elles ont deux oreilles percées d’un trou pour les clouer sur les branches avec deux clous en cuivre. La tête de ces clous est arrondie ; la pointe est rivée dans la fossette des fonceaux, pour le clou de l’oreille supérieure, et sur la face interne de la branche, pour le clou de l’oreille inférieure. La bossette est en relief et représente huit cercles empilés décroissants vers l'extérieur, le dernier est moulé en relief d'une bombe enflammée sur fond sablé.
Entièrement en fer forgé limé (à l’origine étamé).

Assez bon état, oxydation de surface à nettoyer, manque un clou en cuivre.

France.

Premier Empire.
Prix : 900,00 €
Destination Envoi recommandé Envoi Recommandé + Express
France frais de port 11,00 € 20,00 €
Europe frais de port 14,00 € 25,00 €
Monde frais de port 27,00 € 45,00 €
Assurance (1% du prix de vente) : 9,00 €
Référence : 11584


POUR TOUT ACHAT, PAIEMENT EN PLUSIEURS CHÈQUES POSSIBLE


Prochaines mises à jour du site :

Vendredi 2 Mars 2018 à 13H30. Next update 2 March 2018 at 13.30 pm. Nächstes update am 2. März 2018 um 13.30

bertrand.malvaux@wanadoo.fr 06 07 75 74 63


FRAIS DE PORT
Les frais de port ne sont calculés qu'une seule fois par commande pour un ou plusieurs objets, les envois sont tous recommandés, car c'est le seul moyen d'avoir une preuve de l'envoi et de la réception. Pour les colis dont la valeur ne peut être assurée par la Poste, les envois sont confiés à la société DHL avec valeur réelle assurée, le service est de qualité mais le coût est plus élevé.


DROIT DE RETOUR
Les objets peuvent être retournés dans un délai de 8 jours après leur réception. Il faut les retourner en recommandé aux frais de l'expéditeur, dans leur emballage d'origine, et dans leur état d'origine,


AUTHENTICITÉ
La sélection des objets proposés sur ce site me permet de garantir l’authenticité de chacune des pièces qui y sont décrites, tous les objets proposés sont garantis d'époque et authentiques, sauf avis contraire ou restriction dans la description. Cette garantie est valable à vie. Un certificat d’authenticité de l'objet reprenant la description publiée sur le site, l’époque, le prix de vente, accompagné d’une ou plusieurs photographies en couleurs est communiqué sur simple demande pour tout objet dont le prix est supérieur à 130 euros. En dessous de ce prix chaque certificat est facturé 5 euros. Seuls les objets vendus par mes soins font l'objet d’un certificat d'authenticité, je ne fais aucun rapport d'expertise pour les objets vendus par des tiers (confrères ou collectionneurs).