ENSEMBLE DE COIFFURES ET D'ÉQUIPEMENTS DE GÉNÉRAL DE BRIGADE, PRÉSENTÉS DANS LEUR CAISSE DE TRANSPORT , TROISIÈME RÉPUBLIQUE.

Vendu
ENSEMBLE DE COIFFURES ET D'ÉQUIPEMENTS DE GÉNÉRAL DE BRIGADE, PRÉSENTÉS DANS LEUR CAISSE DE TRANSPORT , TROISIÈME RÉPUBLIQUE.

CAISSE DE TRANSPORT
En bois peint vert foncé avec poignée, serrure et garnitures en laiton. Complète avec sa clé. H 22 cm, largeur 56 cm, profondeur 33 cm. Garnitures intérieures à compartiments et boîtes. Caisse entièrement doublée de velours bordeaux.

BICORNE DE GÉNÉRAL DE BRIGADE DE GRANDE TENUE, MODÈLE 1872
En feutre noir « flamand » souligné d'un large galon d'or (largeur 7,2 cm) dit « bord de général », festonné en crête, tissé d'une double branche de chêne avec ses fruits ; une plume d'autruche noire frisée est cousue à l'intérieur des deux bords, elle dépasse d'environ 4 cm ; ganse formée de trois torsades en or mate, se redoublant autour d'un bouton d'uniforme doré de gros module (diamètre 2,1 cm) pour officier général modèle 1872 (demi-bombé, doré, bruni et mate, estampé en relief d'un trophée formé de drapeaux et d'un bouclier timbré d'une étoile, timbré d'une couronne civique). Cocarde tissée en soie tricolore (diamètre 7,7 cm). Coiffe intérieure en soie écarlate, dorée au fer d'une couronne comtale et des initiales « H. B. », bandeau intérieur en cuir brun finement quadrillé. Longueur du bicorne avec les plumes 48,5 cm, H 20 cm, largeur 16,5 cm.

État de conservation proche du neuf, sans oxydation, frottements ni usure de la coiffe intérieure.

KÉPI DE GÉNÉRAL DE BRIGADE, MODÈLE 1872
Képi de très belle qualité de fabrication par la Maison Paule à Paris. Coiffe en drap garance (H 5,5 cm) garnie sur quatre angles de trois tresses en passementerie dorée. Calotte de même drap encadrée d'une tresse en passementerie dorée et décorée en son centre d'un noeud hongrois composé de quatre petites tresses plates en passementerie dorée. Bandeau (H 4 cm) en drap noir fin richement brodé d'une branche de chêne sur tout son pourtour, bordé en partie haute d'une moulure composée d'une baguette en fils dorés torsadés (largeur 0,3 cm) et d'une suite de paillettes dorées (largeur 0,4 cm). Le bandeau est bordé en partie basse au niveau de la visière d'une tresse d'or. Visière en cuir noir verni doublé à l'intérieur d'une basane verte avec jonc en cuir ciré noir cousu à cheval sur le bord extérieur (largeur de la visière 4,5 cm). Coiffe intérieure en soie noire dorée au fer sur la doublure de la calotte « PAULE 1 Boulevard des Italiens PARIS ». Bandeau intérieur en cuir noir doré au fer sur sa partie supérieure. H totale du képi à l'avant 13 cm.

État de conservation proche du neuf avec par endroits au niveau des broderies une très légère atténuation de l'éclat de l'or.

PAIRE D'ÉPAULETTES DE GÉNÉRAL DE BRIGADE, MODÈLE 1872
Elles sont brodées en frisure de torsades et paillettes d'or. Corps brodé d'un dessin figurant un galon à bâtons en forme de V bordé d'une baguette d'encadrement festonnée sur drap de laine bleu foncé presque noir ; son écusson est décoré d'un bouclier au bord festonné orné de deux étoiles en argent. Les franges sont en grosses torsades mates dites « graines d'épinard ». Le contour se compose de trois tournantes : une grosse en bourdon mate et filé brillant roulé alternativement sur une âme en coton ; une seconde, intérieure, en petite milanaise mate tordue, mélangée d'une autre simple brillante ; une troisième, de même travail, est appliquée au-dessous de la grosse, à la naissance de la frange. Bouton d'uniforme modèle 1872 de petit module. Doublure en velours bleu foncé presque noir avec forte agrafe de fixation en laiton doré marquée « F. MANCHON 12 R. RICHELIEU. PARIS ».

État de conservation proche du neuf.

1ère DRAGONNE DE GÉNÉRAL DE BRIGADE
Cordon en soie noire avec noeud coulant en passementerie d'or, pompon en fils et cannetilles d'or, gland à deux étoiles d'argent, jupe en frisures de torsades et franges à grosses torsades dites « graines d'épinard ».

État de conservation proche du neuf.

2nde DRAGONNE DE GÉNÉRAL DE BRIGADE
Cordon en soie noire avec noeud coulant en passementerie d'or, pompon en fils et cannetilles d'or, gland à deux étoiles d'argent, jupe en frisures de torsades et franges à grosses torsades dites « graines d'épinard ».

État neuf avec cordon d'origine encore lié par des fils de soie verts, jamais démontés.

CEINTURE ÉCHARPE DE GÉNÉRAL DE BRIGADE
En mailles de filé or et soie bleu de ciel, présentant six bandes d'or sans mélange et cinq bandes de soie et d'or, toutes égales en largeur et disposées alternativement dans le sens de la longueur. Aux extrémités, sont cousus deux glands trapézoïdaux : les têtes recouvertes de cannetilles or appliquées en damier, au point mate, dit « point suivi », légèrement bombés des deux côtés, portant deux étoiles en argent agrafées. Les gorges et les jupes à longues franges sont à grosses torsades mates.

État neuf.

CEINTURON PORTE-ÉPÉE DE GRANDE TENUE DE GÉNÉRAL DE BRIGADE DESTINÉ À ÊTRE PORTÉ SOUS LA CEINTURE ÉCHARPE (sans boucles à tête de Méduse)
En cuir recouvert d'un galon en soie bleu de ciel et fils d'or, largeur 3,4 cm (il est tissé en cinq bandes de soie bleu de ciel alternativement séparées par quatre bandes de fils d'or), doublé en maroquin ciré bleu de ciel (largeur 3,7 cm). À cette ceinture sont cousus deux anneaux ovales en laiton permettant la suspension du porte-épée de même facture que le ceinturon. Le ceinturon est terminé par une boucle en laiton doré de forme rectangulaire à un ardillon sur sa partie droite, et sur partie gauche par une partie entièrement en maroquin bleu foncé percée de huit trous à oeillets de laiton doré.

État neuf.

CEINTURON PORTE-ÉPÉE DE GRANDE TENUE DE GÉNÉRAL DE BRIGADE DESTINÉ À ÊTRE PORTÉ SUR LA TUNIQUE SANS LA CEINTURE ÉCHARPE AVEC BOUCLES EN LAITON DORÉ.
En cuir recouvert d'un galon en soie bleu de ciel et fils d'or, largeur 3,4 cm (il est tissé en cinq bandes de soie bleu de ciel alternativement séparées par quatre bandes de fils d'or), doublé en maroquin ciré bleu de ciel (largeur 3,7 cm). À cette ceinture sont cousus deux anneaux ovales en laiton permettant la suspension du porte-épée de même facture que le ceinturon. Le ceinturon est terminé de chaque côté par une boucle en laiton doré estampé en relief d'une tête de Méduse (diamètre 4,1 cm) ; sur leur partie extérieure, ces boucles forment un pontet destiné à recevoir le ceinturon et sur leur partie intérieure un anneau est soudé pour permettre de relier les boucles entre elles par un crochet en forme de S décoré de têtes de serpents.

État neuf.

France.

Troisième République.
Référence : 9487


POUR TOUT ACHAT, PAIEMENT EN PLUSIEURS CHÈQUES POSSIBLE


Prochaines mises à jour du site :

Vendredi 18 octobre 2019 à 13H30. Next update october 18th 2019 at 13.30 pm. Nächstes update am 18. october 2019 um 13.30

bertrand.malvaux@wanadoo.fr 06 07 75 74 63


FRAIS DE PORT
Les frais de port ne sont calculés qu'une seule fois par commande pour un ou plusieurs objets, les envois sont tous recommandés, car c'est le seul moyen d'avoir une preuve de l'envoi et de la réception. Pour les colis dont la valeur ne peut être assurée par la Poste, les envois sont confiés à la société DHL avec valeur réelle assurée, le service est de qualité mais le coût est plus élevé.


DROIT DE RETOUR
Les objets peuvent être retournés dans un délai de 8 jours après leur réception. Il faut les retourner en recommandé aux frais de l'expéditeur, dans leur emballage d'origine, et dans leur état d'origine,


AUTHENTICITÉ
La sélection des objets proposés sur ce site me permet de garantir l’authenticité de chacune des pièces qui y sont décrites, tous les objets proposés sont garantis d'époque et authentiques, sauf avis contraire ou restriction dans la description. Cette garantie est valable à vie. Un certificat d’authenticité de l'objet reprenant la description publiée sur le site, l’époque, le prix de vente, accompagné d’une ou plusieurs photographies en couleurs est communiqué sur simple demande pour tout objet dont le prix est supérieur à 130 euros. En dessous de ce prix chaque certificat est facturé 5 euros. Seuls les objets vendus par mes soins font l'objet d’un certificat d'authenticité, je ne fais aucun rapport d'expertise pour les objets vendus par des tiers (confrères ou collectionneurs).