ÉPÉE D'OFFICIER DU 3ème RÉGIMENT DE CUIRASSIERS, PREMIER EMPIRE.

Vendu
ÉPÉE D'OFFICIER DU 3ème RÉGIMENT DE CUIRASSIERS, PREMIER EMPIRE.

Monture en bronze doré, garde à une branche décorée sur face avant d'un trophée d'armes représentant une cuirasse avec lance et étendards, et sur face arrière un faisceau de licteurs sur fond de glaive, haches et rubans. La croisière est décorée de deux branches de laurier croisées. Pommeau en forme de heaume à l'antique empanaché ; les plumes représentées sont gravées et dorées du casque et sur le sommet du casque les plumes sont en argent rapportées, finition assez luxueuse. Fusée en bois entièrement filigranée d'argent. Double clavier se terminant à l'avant en deux volutes (une brisée et manquante sur 1,1 cm, quillon en forme de feuilles et fruits, plateau décoré de chaque côté d'un motif en argent riveté représentant une cuirasse d'officier de cuirassiers encadrée de chaque côté d'un guidon de cavalerie dont l'un porte une couronne de laurier et l'autre le chiffre «3» (3ème régiment de cuirassiers). Ces motifs sont rivés par deux clous de cuivre.

Lame triangulaire gravée, dorée et bleuie sur son tiers inférieur de motifs floraux. Longueur de la lame 85 cm.

Fourreau en cuir verni noir à deux garnitures en bronze doré ciselées de feuillages.

Bon état de conservation. Dorure d'origine, légèrement frottée sur les parties saillantes, en partie absente sur les garnitures du fourreau. Lame ayant gardé pratiquement l'intégralité de sa dorure et de son bleui.

France.

Premier Empire.

Note :
Épée d'un modèle peu commun attribué à un régiment.

Historique :
Le 3ème Régiment de Cuirassiers est créé en 1803. Il fait partie de la Grande Armée et participera à toutes les grandes batailles du Premier Empire d'où il tire un grand prestige. La bataille d'Austerlitz 1805, Iéna 1806, Heilsberg 1806, Friedland 1807. En 1809, à l'armée d'Allemagne il est engagé aux combats : Eckmül, Essling et Wagram. En 1812, lors de la campagne de Russie, il prend part aux combats de la Moskowa. Lors de la campagne d'Allemagne en 1813, on le retrouve à Dresde et à Lepzig. En 1814, il est engagé pendant la campagne de France à la bataille de Champaubert. En 1815, il est à Fleurus puis à Waterloo où le régiment chargera onze fois les carrés anglais et où son colonel Lacroix y perdra la vie.
Référence : 5522


POUR TOUT ACHAT, PAIEMENT EN PLUSIEURS CHÈQUES POSSIBLE


Prochaines mises à jour du site :

Vendredi 19 Juillet 2019 à 13H30. Next update 19th July 2019 at 13.30 pm. Nächstes update am 19. Juli 2019 um 13.30

bertrand.malvaux@wanadoo.fr 06 07 75 74 63


FRAIS DE PORT
Les frais de port ne sont calculés qu'une seule fois par commande pour un ou plusieurs objets, les envois sont tous recommandés, car c'est le seul moyen d'avoir une preuve de l'envoi et de la réception. Pour les colis dont la valeur ne peut être assurée par la Poste, les envois sont confiés à la société DHL avec valeur réelle assurée, le service est de qualité mais le coût est plus élevé.


DROIT DE RETOUR
Les objets peuvent être retournés dans un délai de 8 jours après leur réception. Il faut les retourner en recommandé aux frais de l'expéditeur, dans leur emballage d'origine, et dans leur état d'origine,


AUTHENTICITÉ
La sélection des objets proposés sur ce site me permet de garantir l’authenticité de chacune des pièces qui y sont décrites, tous les objets proposés sont garantis d'époque et authentiques, sauf avis contraire ou restriction dans la description. Cette garantie est valable à vie. Un certificat d’authenticité de l'objet reprenant la description publiée sur le site, l’époque, le prix de vente, accompagné d’une ou plusieurs photographies en couleurs est communiqué sur simple demande pour tout objet dont le prix est supérieur à 130 euros. En dessous de ce prix chaque certificat est facturé 5 euros. Seuls les objets vendus par mes soins font l'objet d’un certificat d'authenticité, je ne fais aucun rapport d'expertise pour les objets vendus par des tiers (confrères ou collectionneurs).